Aller au contenu

DÉROUTE DES PRO-MILITARISTES

Le gouvernement impose le pass sanitaire, et promet des contrôles sévères.

Le adorateurs des FDO (forces de l’ordre) qui refusent le pass sanitaire sont en tel désespoir qu’ils écrivent « la milice » en parlant de la police. Pourtant il n’y a pas si longtemps, ils salivaient à l’idée de lâcher dans la rue des hordes de sbires enragés.
Hier prosternés devant « la tribune des militaires » dont ils espéraient haut et fort la prise du pouvoir, avec création de tribunaux militaires, ils gémissent aujourd’hui à la mort de la démocratie.

Est-ce celà que l’on appelle « la nature humaine » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.