Aller au contenu

UN COMMISSAIRE DE POLICE CONTRÔLÉ PAR UN SAISONNIER

PASS SANITAIRE : jusqu’à 45.000 euros d’amende en cas de non-contrôle pour les établissements d’accueil.

Obligatoire dans les bars, restaurants, centres commerciaux et lieux culturels de plus de 50 personnes (à partir du mois d’août), le pass sanitaire pourrait générer des amendes lourdes aux établissements qui ne veilleront pas au respect de son application.

C’est ainsi que nous verrons un barman saisonnier (peut-être non déclaré) contrôler un commissaire de police en terrasse.